80 % DES PDG DU RéSEAU DE LA SANTé ONT QUITTé LEUR POSTE DEPUIS LA PANDéMIE

La vaste majorité des PDG des établissements de santé du Québec ont quitté leur poste depuis le début de la pandémie, révèle un recensement réalisé par Radio-Canada. Après des années difficiles, plusieurs ont choisi de prendre leur retraite, de relever de nouveaux défis ou ont été carrément écartés.

La photo de famille des hauts dirigeants du réseau de la santé du Québec, prise à la mi-juin, n'avait plus rien à voir avec le portrait quatre ans auparavant, en pleine tourmente de la lutte contre la COVID-19.

Sur 29 PDG en poste au début de la pandémie, 24 n'occupent plus leur emploi.

Le premier ministre du Québec n'a jamais caché son insatisfaction quant à la performance d'un certain nombre de PDG du réseau de la santé durant la première vague de la pandémie.

Dans le livre Le printemps le plus long, du journaliste Alec Castonguay, ce dernier rapporte à quel point François Legault était désenchanté d'une rencontre qu'il a tenue le 14 mai 2020 avec les 16 PDG des CISSS et des CIUSSS du Grand Montréal. J'en mettrais la moitié dehors!, aurait-il déclaré au sein de la cellule de crise.

Il y a eu des choix, confirme le gouvernement

Un mandat de PDG est de trois ou quatre ans, renouvelables. Certains PDG et PDGA ont expressément prolongé leur mandat pendant la crise de la COVID-19, ce qui fait qu’on peut observer un certain effet de "rattrapage" dans les départs, explique la porte-parole du MSSS, Marie-Claude Lacasse.

Selon le cabinet du ministre de la Santé Christian Dubé, il y a donc une « rotation normale » dans les postes de gestionnaires, mais il y a effectivement eu aussi des choix.

En avril 2021, le PDG du CISSS de la Montérégie-Ouest Yves Masse avait été démis de ses fonctions par le gouvernement. Il avait été remplacé dans le but de « résoudre certains enjeux de gestion ».

L'ouest de la Montérégie a vécu de grandes difficultés en raison de la pénurie de travailleurs de la santé durant la pandémie, notamment à l'Hôpital du Suroît, qui affichait des taux d'occupation régulièrement au-dessus de 100 %, et à l'Hôpital Anna-Laberge, de Châteauguay.

Le PDG des établissements de la Mauricie et du Centre-du-Québec a aussi quitté son poste en 2022. Carol Fillion avait fait part des difficultés représentées par la gestion de la pandémie au tout début de la crise.

Lors de l'enquête de la coroner sur les décès survenus en CHSLD, son témoignage avait paru contredire l'ex-ministre de la Santé Danielle McCann quant aux ordres donnés afin de préparer les milieux de vie pour aînés à la pandémie.

Sur la Côte-Nord, une nouvelle PDG est entrée en fonction en juillet 2021, avec pour mission de s'attaquer aux difficultés financières du CISSS.

Les deux grands hôpitaux universitaires ont connu des changements à leur tête. L'ex-sous-ministre adjointe à la Santé Lucie Opatrny a pris la présidence du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), en 2022.

Quant au Centre hospitalier universitaire de l'Université de Montréal (CHUM), Frédéric Abergel, ex-PDG du CIUSSS du Nord-de-Montréal, y a fait un court séjour avant d'accepter le poste de vice-président de la nouvelle agence Santé Québec plus tôt cette année.

Nous avons de très bons gestionnaires au sein de notre réseau et c'est justement pour cette raison que nous avons nommé plusieurs de ceux-ci à des postes importants suite à leur retraite, dit le cabinet du ministre Dubé.

Un autre départ remarqué a été celui du PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches, Daniel Paré, en pleine controverse sur la maltraitance au Manoir Liverpool. Il a alors été nommé responsable de la campagne de vaccination contre la COVID-19, puis sous-ministre.

Richard Deschamps, ancien PDG du CISSS de la Montérégie-Centre, a été nommé sous-ministre adjoint. Et Michel Delamarre, ancien PDG du CIUSSS de la Capitale-Nationale, a pris le poste de coordonnateur national de l'accès aux soins de première ligne.

On peut aussi mentionner le cas de l'ex-PDG du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, Sonia Bélanger, devenue ministre responsable des Aînés.

Les PDG du réseau de la santé relèvent dorénavant de l'agence Santé Québec.

2024-07-10T08:06:10Z dg43tfdfdgfd