LA CHALEUR MET EN LUMIèRE DES RISQUES SANITAIRES EN COLOMBIE-BRITANNIQUE

VANCOUVER — Des dizaines de records de température ont été battus en Colombie-Britannique depuis dimanche, alors qu'une crête de haute pression se déplace d'ouest en est à travers le Canada. Mardi, 43 régions ont dépassé ou égalé des records de chaleur historiques pour un 9 juillet.

La région de Lytton a établi un nouveau record quotidien préliminaire de 42,5 °C, battant son ancien record de 40,6 °C pour un 9 juillet, établi en 1975. Cache Creek, Lillooet et Kamloops ont également battu des records quotidiens avec des températures supérieures à 40°C.

La seule exception est la région de Bella Bella, qui a établi un record de température minimale quotidienne de 6,8 °C, battant ainsi son ancien record de 7,1 °C pour un 9 juillet établi en 2011.

Environnement Canada a déclaré que même si un temps plus frais était en route mardi soir pour certaines régions, y compris la région métropolitaine de Vancouver, il continuerait à faire chaud dans l'intérieur du pays.

Les experts de la santé recommandent aux gens d'être prudents lorsqu'ils font de l'exercice par temps chaud et d'éviter de sortir lorsque la pollution atmosphérique est à son maximum.

La région métropolitaine de Vancouver fait actuellement l'objet d'un avis de qualité de l'air en raison du smog, qui restera en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

Des risques sanitaires

Le Dr Michael Koehle, de l'école de kinésiologie de l'Université de Colombie-Britannique, prévient que faire de l'exercice pendant une vague de chaleur peut entraîner des maladies liées à l'effort, allant du coup de chaleur «grave et dangereux» à l'épuisement dû à la chaleur, dont les symptômes comprennent des maux de tête, de la fatigue et des vertiges.

«En règle générale, il suffit d'arrêter l'exercice, de se rafraîchir et de boire des liquides frais pour y remédier», indique M. Koehle.

Il ajoute qu'il est important de vérifier le niveau de l'humidex, qui tient compte à la fois de la température et de l'humidité, avant de faire de l'exercice en plein air. La plupart des gens se sentent généralement mal à l'aise lorsque l'indice humidex est supérieur à 30.

M. Koehle explique aussi que, contrairement à la pollution liée à la fumée, le smog qui sévit actuellement dans la région métropolitaine de Vancouver est dû à l'ozone, un gaz créé lors des journées chaudes lorsque la lumière du soleil réagit avec le dioxyde d'azote et les composés organiques volatils.

L'ozone peut irriter les poumons et provoquer une toux, un essoufflement ou une oppression thoracique, précise M. Koehle.

Le smog peut être le plus élevé lors des journées chaudes et ensoleillées, entre midi et le début de la soirée, et la qualité de l'air s'améliore généralement en début de matinée ou en fin de soirée.

Records et avertissements

Un résumé d'Environnement Canada montre que 25 records quotidiens de température élevée ont également été établis en Colombie-Britannique et que deux ont été égalés lundi, de Whistler à Trail dans le sud-est, à Smithers dans le nord-ouest et à Campbell River sur l'île de Vancouver.

Des douzaines d'avertissements de chaleur restaient en vigueur mardi pour une grande partie du centre et du sud de la Colombie-Britannique, ainsi que pour le nord-est de la province.

Le prévisionniste a déclaré que les températures devraient chuter à des niveaux plus appropriés à la saison dans la nuit de mardi à mercredi pour la région métropolitaine de Vancouver, les sections intérieures des côtes nord et centrale, Whistler et la Sunshine Coast, ainsi que l'île de Vancouver.

À Fort Nelson, en Colombie-Britannique, où la sécheresse persistante a alimenté la menace d'incendies de forêt en début de saison au printemps, les prévisions font état d'une baisse des températures de 32°C mercredi à 23°C vendredi et samedi.

Mais il fera plus chaud dans la vallée du Fraser, où les prévisions à Abbotsford indiquent des températures comprises entre 27°C et 29°C au cours de la semaine prochaine, tandis qu'à Kamloops, des températures proches des 30°C se maintiendront au cours du week-end.

Le magasin de la Baie d'Hudson du centre-ville de Vancouver est resté fermé mardi, après avoir gardé ses portes closes pendant la chaleur du week-end. Un communiqué de la société a indiqué que le bien-être des clients et des membres du personnel était une priorité absolue et que les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation du magasin faisaient l'objet d'une maintenance.

Nono Shen et Brenna Owen, La Presse Canadienne

2024-07-10T04:03:36Z dg43tfdfdgfd