LES TRAVAILLEURS DE LA SOPFEU APPROUVENT LA NOUVELLE CONVENTION COLLECTIVE

MONTRÉAL — Les travailleurs de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) qui sont représentés par le syndicat Unifor ont ratifié l'entente de principe qui était intervenue avec leur employeur, de sorte qu'ils ont maintenant une nouvelle convention collective.

Selon le syndicat, l'entente a reçu l'appui de 64,5 % des travailleurs qui se sont prononcés à son sujet. Elle prévoit des augmentations de salaire de 23 % sur cinq ans, un nouveau congé mobile, une bonification de l'échelle de vacances, une augmentation des heures de travail garanties sur le terrain, ainsi que différentes autres bonifications.

Dans un communiqué, le directeur québécois d'Unifor, Daniel Cloutier, a souligné que cette convention collective représente des avancées pour les membres en ce qui concerne le salaire et les conditions de travail, mais il a reconnu qu'il reste encore «beaucoup à accomplir».

Les précédentes conventions collectives des travailleurs concernés étaient échues depuis le 1er janvier 2023.

En mai, les syndiqués s'étaient dotés d'un mandat de grève, mais celui-ci n'a finalement pas été utilisé. Des activités de mobilisation avaient toutefois été organisées le 22 mai dans plusieurs bases opérationnelles de la SOPFEU.

Le syndicat Unifor, qui est affilié à la FTQ, représente les pompiers, préposés aux communications, manœuvres et mécaniciens de la SOPFEU.

La Presse Canadienne

2024-06-21T15:56:30Z dg43tfdfdgfd